LE SCHEMATISME: UNE AVENTURE DES AVANT-GARDES

‘’L’armillaire ou s’évader de ce monde sans lunes ’’ (Jacques Caux). La Fondation Vasarely a organisè une conférence débat autour du schématisme, ‘’une aventure singulière dans l’histoire des avant-gardes’’, animée par Jacques Caux, Co-fondateur du Schématisme, et Pierre-Johan Laffitte, sémioticien. La conférence aura lieu le jeudi 22 septembre 2011 à 19h à la Fondation Vasarely (entrée libre, 1 avenue Marcel Pagnol, Jas de Bouffan, Aix-en-Provence).

Le Schématisme est l’une des dernières avant-gardes encore vives, toujours en activité. S’il est resté volontairement en dehors des lois du marché, il n’en a pas moins proposé, au fil d’une cinquantaine d’années de recherches collectives et de créations individuelles, un langage pictural singulier. L’acte schématiste se plie à de nombreuses contraintes, tant théoriques que techniques. Il s’est incarné à travers un large éventail de techniques allant du tableau sur chevalet à la photographie en passant par la gravure, la céramique, l’informatique, le laser… Depuis les années 60, ce langage a donné naissance à une famille d’oeuvres multiforme, originale, reconnaissable d’emblée. C’est un tel ensemble d’oeuvres, sa forte cohérence autant que ses divergences, qu’il est possible d’englober aujourd’hui du regard. Lors de la séance du 22 Septembre à la fondation Vasarely, Jacques Caux, l’un des fondateurs du groupe, et Pierre Johan Laffitte, sémioticien, présenteront un décodage de lecture à partir d’une série d’oeuvres, et quelques pistes de réflexion sur l’histoire de cette avant-garde.

 

Pour plus d’informations,

Téléphone : +33 (0)4 42 20 01 09

contact@fondationvasarely.org

www.fondationvasarely.org